Après la "to do list", la "to be list" - ou comment passer du "faire" au "être"

Lorsque vous essayez de vous détendre, vous dites-vous: «Ne reste pas assis là; fais quelque chose!". Et parallèlement à cela, pouvez-vous estimer la durée des "choses à faire" indiquées sur votre liste de tâches ?


Ne devenez pas esclave des "choses à faire". La plupart d’entre nous n’en sommes pas conscients parce que nous nous sommes habitués à être sur le mode pilote automatique. Nous avons perdu l’harmonie avec notre environnement et nous-mêmes.


Pourtant, passer du "faire" au "être", changer (ou compléter) votre "to do list" pour une "to be list", ou liste «à être», est essentiel pour l'équilibre travail / vie privée et pour réduire le stress.

Voici quelques clés pour revenir à une vie saine et équilibrée:
  • Supprimez vos mots négatifs et oppressifs, "il faut que", "je dois" : cela vous libérera.

  • Concentrez-vous sur vos réalisations et non pas sur ce que vous n'avez pas fait.

  • Mettez autant l'accent sur le moment présent que sur la réflexion sur l'avenir.

  • Lorsque vous essayez de vous détendre, apprenez à vous dire: "Ne fais pas quelque chose, reste assis là."

  • Créez une liste de choses à faire, comme : regarder un coucher de soleil ou des oiseaux faire leur nid - à côté de votre liste de choses à faire, vous démarrez ainsi votre liste de choses à être.

  • Trouvez les nuances de gris lorsque vous êtes pris dans des pensées de tout ou rien. "Je n'y arriverai jamais" devient "Je n'ai pas obtenu ma promotion, mais je peux prendre de nombreuses autres mesures pour atteindre mes objectifs de carrière" (par exemple).

  • Faites la liste de vos qualités. Celle-ci doit être plus longue que la liste de vos défauts.

  • Faites des pauses dans votre travail : pour sentir les roses par exemple.

  • Prenez des jours de santé en plus des jours de maladie : un temps pour vous, pour vous faire du bien (massage, coiffeur, ou un bon bouquin).

  • Créez une liste de gratitude de toutes les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant : merci papa, merci maman, merci la vie...

  • Recherchez l'opportunité dans chaque difficulté - pour compenser votre biais de négativité.

  • Sortez dans la nature pour passer du temps vert après de longues périodes de temps derrière votre bureau ou devant l'écran.

  • Trouvez des choses que vous pouvez contrôler au lieu de ruminer ce que vous ne pouvez pas contrôler.

  • Prenez du recul et regardez la situation dans son ensemble lorsque vous êtes coincé dans les petites choses.

  • Faites la liste des choses que vous désirez quand vous êtes coincé sur les choses que vous redoutez.

  • Laissez-vous attirer par la passion plutôt que par la pression.

Et au cours de cette semaine, commencez à remarquer le langage que vous utilisez pour décrire vos expériences quotidiennes. Il y a de fortes chances que vous remarquiez que votre aiguille anti-stress est inclinée dans une direction négative.

Quand cela se produit, renversez la tendance et transformez le stress en une vie plus équilibrée - et vous aurez automatiquement une liste de choses à être à côté de votre liste de choses à faire.

25 vues0 commentaire