top of page

Nos publications et podcasts

Leçons sur l'épuisement professionnel d'un monastère bouddhiste

Plus loin qu'un stage de yoga habituel, nous avons emmené nos élèves yoga dans un monastère bouddhiste au Népal. Epuisés par nos vies de dingue, pro et perso à la fois, nous avions soif de paix, de temps loin des appareils et de stratégies pour gérer des temps de plus en plus incertains. Une fille de 11 ans nous accompagnait dans nos marches conscientes, nos repas silencieux et nos méditations assises.

Défi déconnexion ou défi reconnection ? A vous de voir !

Les enseignements des maitres zen sont simples, accessibles et plein de sens. Exemple : « Quand tu fais la vaisselle, fais la vaisselle ». Soyons présents à chaque instant de la vie.


Cet enseignement a joué un rôle central dans l'introduction de la pleine conscience en Occident aux côtés de nombreux universitaires occidentaux comme Jon Kabat-Zinn.


Voici quelques leçons tirées de l'enseignement bouddhiste qui peuvent vous être utiles.

Leçon 1 : Je suis arrivé. Je suis à la maison.

Nous passons plus de temps que jamais chez nous, mais y sentons-nous vraiment chez nous ? Au lieu d'être présents, nous passons la plupart de notre temps dans notre tête (voire sur nos écrans), à planifier, réparer voire juger.


L'exercice que vous pouvez pratiquer :

  • En inspirant, dites-vous "je suis arrivé".

  • En expirant, dites-vous "je suis chez moi".

Une autre idée, l'alarme :


Une cloche sonne toutes les heures dans les monastères, nous signalant de faire une pause, de revenir à notre corps, de ralentir notre respiration et d'être présent dans ce moment. Apprendre à s'arrêter et à être présent peut devenir une nouvelle habitude. Cette habitude cultive le contentement, la clarté et la paix dans votre corps. Ralentir votre respiration présente des avantages au niveau cellulaire et est fondamental dans la réduction du stress. Et la pleine conscience du moment présent peut vous aider à approfondir les relations, ce dont beaucoup d'entre nous avons envie dans notre monde de plus en plus déconnecté.

Leçon 2 : Le bonheur est ici et maintenant.

Cultiver la joie et le bonheur est aussi important qu'accepter la souffrance. Prêter attention aux moments de joie renforce notre capacité à être présent avec la douleur. La recherche montre que savourer les bonnes choses de la vie renforce la résilience et conduit à une plus grande satisfaction à l'égard de la vie.


Comment cultiver la joie ?

  • Cherchez des petits moments de bonheur ou d'aisance.

  • Savourez votre expérience en vous y attardant, en prêtant attention à votre expérience sensorielle complète.

  • Partagez-là autour de vous !

Comentarios


bottom of page