Les gens optimistes vivent-ils plus longtemps ?

Une attitude optimiste a-t-elle des avantages pour la santé ? La question est importante car si l'optimisme conduit à un vieillissement en meilleure santé, alors des programmes pourraient être développés pour renforcer un état d'esprit optimiste chez les jeunes et les plus âgés.


Des recherches récentes montrent une relation entre l'optimisme, la longévité et la santé. Dans une enquête menée auprès de 70 000 femmes et 1 500 hommes de 10 à 30 ans, les chercheurs ont découvert que les personnes plus optimistes sont plus susceptibles de vivre plus longtemps et d'atteindre une« longévité exceptionnelle, c'est-à-dire de vivre jusqu'à 85 ans ou plus.

Comment l'optimisme pourrait-il jouer sur la longévité?

Les auteurs de l'étude expliquent que les individus optimistes ont tendance à avoir des objectifs et la confiance nécessaire pour les atteindre; ainsi, l’optimisme peut favoriser des habitudes de promotion de la santé et renforcer la résistance aux impulsions malsaines en s’engageant davantage sur ses propres objectifs, en résolvant les problèmes plus efficacement et en ajustant les objectifs lorsqu'ils deviennent inaccessibles.


Ces résultats sont en phase avec d'autres études qui ont montré que l'optimisme réduit le risque de décès prématuré.

Optimisme et mémoire

Une vision positive de la vie est associée à un moindre déclin de la mémoire. Telle est la conclusion d'une étude de 2020 dans la revue Psychological Science. Les personnes ayant un affect positif, c'est-à-dire qui se sentaient enthousiastes et joyeux, étaient moins susceptibles de connaître un déclin de la mémoire en vieillissant.

Optimisme et santé des partenaires

L’optimisme semble être bon non seulement pour la santé d’un individu, mais aussi pour la santé de son partenaire. Dans une étude qui a suivi 4500 partenaires pendant huit ans, les chercheurs ont découvert qu'un partenaire optimiste servait à éviter les facteurs de risque menant à la maladie d'Alzheimer, à la démence et au déclin cognitif chez l'autre partenaire. Pourquoi ? Si le partenaire optimiste adoptait des comportements sains tels que bien manger et faire de l'exercice, l'autre partenaire était plus susceptible de faire de même.

Une définition de l'optimisme

L'optimisme peut être défini comme une attente générale que de bonnes choses se produiront, ou la conviction que l'avenir sera favorable parce que nous pouvons contrôler des résultats importants. Selon cette définition, l'optimisme est étroitement lié au sens de l'action et du but.

Ce que vous pouvez faire ?

Bien qu'il y ait un aspect génétique à l'optimisme, la croyance selon laquelle l'optimisme est entièrement déterminé par ses gènes est non seulement inexacte, mais autolimitante. Le niveau d'optimisme peut être modifié à l'aide de techniques ou de thérapies relativement simples.


Vous pouvez cultiver le bien-être par une pratique délibérée. En d'autres termes, le bonheur, l'optimisme et d'autres émotions positives peuvent être entraînés.


1. Fixez-vous des objectifs réalisables qui correspondent à vos valeurs.

Commencez petit et facilitez-vous la tâche! Travailler sur ces objectifs, aussi minuscules soient-ils, vous donnera un sens du but.


2. Décidez à quoi vous voulez que votre vie ressemble dans cinq ans.

Utilisez ces informations pour prendre de bonnes décisions dès maintenant, qu'il s'agisse de santé, de relations, de carrière ou d'éducation. Alternative: recherchez une thérapie à court terme ou des conseils de carrière pour vous aider à envisager un avenir meilleur pour vous-même.


3. Essayez une pratique de gratitude ou de bonheur.

Par exemple, à la fin de la journée pendant une semaine seulement, concentrez-vous sur les trois bonnes choses qui se sont produites ce jour-là pour lesquelles vous êtes reconnaissant et pourquoi vous pensez qu'elles se sont produites.


4. Planifiez un acte de gentillesse que vous ferez pour quelqu'un - envoyez une carte ou un courriel, passez un appel ou faites du bénévolat. Les compliments spontanés, comptent également.

37 vues0 commentaire