Résilience : le mot de 2021

Si on avait su, on aurait choisi pandémie, confinement, distanciation sociale, coronavirus pour résumer 2020. Mais le mot que l'on sélectionne pour 2021 est résilience. Pourquoi ? Parce que l'on connait l'impact puissant d'un mot sur notre santé mentale. Et parce que le mot résilience évoque l'espoir et maintes possibilités de renaissance.

Qu'est-ce que la résilience?

La résilience est notre capacité à rebondir, ou plutôt à bondir vers l'avant. C'est la capacité de se remettre rapidement des difficultés. La capacité d'une substance ou d'un objet à reprendre sa forme. C’est cette qualité qui nous permet de surmonter les défis, les obstacles, les difficultés et l’adversité, au lieu d’être vaincus ou de se sentir vaincus.


La résilience est utile à la fois pendant cette pandémie, mais elle restera utile voire essentielle une fois la pandémie terminée.

Le pouvoir des mots

Sigmund Freud parlait de "talking cure", la cure par la parole, pour évoquer la psychothérapie. Les mots guident nos pensées et nos émotions et peuvent nous apporter de l'espoir, en cette période où nous avons tant besoin de trouver un sens.

Un bilan ?

Un rapport de l’American Psychological Association a récemment révélé que près de 8 adultes sur 10 disent que la pandémie est une source majeure de stress et 60% se sentent même submergés par les problèmes auxquels la pandémie les confronte. 41% de la population serait aux prises avec des problèmes de santé mentale tels que l'anxiété, la dépression ou diverses addictions en lien avec la pandémie.

Nous avons le choix.

Rappelons-nous que nous avons toujours des choix, même si nous pensons ne pas les faire. Même si nous ne pouvons pas contrôler les événements externes, nous pouvons choisir comment nous réagissons.


Viktor Frankl, neurologue et psychiatre et créateur d'une thérapie basée sur le sens, témoigne lors de son internement à Auschwitz et dans d'autres camps pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans un de ses livres, il décrit comment il a été enfermé dans un camp de la mort, où il dit avoir choisi d’être libre:


«Quand nous ne pouvons plus changer une situation, nous sommes mis au défi de nous changer nous-mêmes. Tout peut être pris à un humain, sauf une chose: la dernière des libertés humaines - choisir son attitude dans un ensemble de circonstances donné, choisir sa propre voie".


La liberté intérieure de Frankl l’a aidé à survivre à l’Holocauste, à trouver un sens à sa tragédie personnelle et à s’autonomiser.


Gardons l'espoir et la foi que nous avons toujours le pouvoir de choisir, quelle que soit la gravité des circonstances.


Le pouvoir de renforcer la résilience est en nous et il est toujours possible de cultiver la résilience. Nous pouvons tous définir notre état d'esprit pour la nouvelle année et apprendre à choisir nos perspectives et nos actions dans l'année à venir, comme celles qui nous attendent. Cela a été une année tragique pour tant de gens - une année de tant de pertes et de chagrin. Et pourtant, la sagesse de la résilience nous montre que l'impact à long terme sur notre vie individuelle et collective en tant que société n'est pas prédéterminé.

Disons au revoir à 2020. Mais...

Au lieu de finir de traverser 2020 en attendant avec impatience 2021, réfléchissons. Quelles leçons allons-nous emporter avec nous pour en faire de 2021 une année d'espoir et de possibilités ? Comment aurons-nous été transformés en 2020, en fonction de ce que nous avons vécu? Cela dépend de nous. Et plus nous invoquons et renforçons notre résilience, plus nous pouvons rebondir dans une nouvelle et meilleure année.

Nous contacter

Téléphone

07 83 34 67 76

Adresse

37, avenue Saint Louis

94210 Saint-Maur-des-Fossés

  • LinkedIn
  • Facebook
  • Twitter

Mentions légales - © 2019 - Barbara Para / Design & SEO by 

Photos Lina de By Photo | Studio Cocoon Space