Nos publications et podcasts

Comment réduire l'épuisement professionnel et cultiver le bien-être au travail ?

En aidant les autres !


En 1946, un entraîneur de baseball nommé Leo Durocher a commenté que les gentils gars finissaient septièmes, faisant référence à la septième place des Giants de New York cette saison-là. Peu de temps après, la maxime a été raccourcie en "les gentils finissent derniers", désormais une expression couramment utilisée.


Les employés adoptent souvent cet état d'esprit, considérant leurs lieux de travail comme des espaces compétitifs où seuls les acharnés réussissent. Pourtant, la recherche montre que cette interprétation de la façon d'atteindre le succès au travail est souvent erronée.


Être gentil a des avantages importants pour la personne qui reçoit le soutien et pour la personne qui le donne. Par exemple, lorsqu'on demande à des étudiants d'écrire un e-mail exprimant leur gratitude à quelqu'un dans leur vie, ils sous-estiment considérablement l'impact positif que l'e-mail aura sur l'humeur du destinataire. Cependant, le bénéfice de l'e-mail ne s'arrête pas au destinataire ; les rédacteurs de l'e-mail sont également de meilleure humeur après l'envoi de l'e-mail.


Être gentil, sous forme de générosité, de soutien et de gentillesse, aide les employés à réussir.

Aider les autres profite à l'aidant en améliorant son humeur et donc en réduisant son sentiment d'épuisement professionnel.

L'épuisement professionnel produit les mêmes symptômes qu'un épisode dépressif : fatigue, apathie et même du cynisme envers son travail, de sorte que les employés sont de plus en plus émotionnellement déconnectés de leurs collègues, clients et employeurs. On parle de dépersonnalisation, de perte d'empathie.


Bien que l'apathie puisse empêcher les employés épuisés d'aider ceux qui les entourent, des recherches ont montré que faire exactement le contraire les aide à se rétablir. Une étude récente a montré que lorsque les employés sont compatissants envers les autres, leurs actions de soutien contribuent à réduire leur propre épuisement professionnel.

En d'autres termes, aider quelqu'un qui traverse une période difficile peut vous aider à traverser cette période difficile.

De petites actions comme envoyer un texto à une personne en difficulté ou lui offrir un café peuvent faire une grande différence pour elle et pour vous.


La recherche a également montré que faire des compliments authentiques est un moyen simple mais puissant de faciliter le bien-être du destinataire et du donneur.


Lorsque les gens font des compliments sincères, l'impact positif est plus important que prévu.

Dans le cadre du travail, les compliments les plus bénéfiques sont généralement ceux qui attirent l'attention sur le travail en cours ou sur l'objectif poursuivi plutôt que ceux qui mettent l'accent sur l'apparence.

Les psychologues ont montré que lorsque nous ressentons des émotions positives, nous avons tendance à penser plus largement et nous sommes ouverts aux nouvelles idées. Cultiver le bien-être au travail peut vous donner une nouvelle ressource et une nouvelle perspective au travail.


Prises ensemble, ces recherches montrent clairement que le fait d'aider les autres les aide, eux et vous. Aider les autres peut réduire l'épuisement professionnel et améliorer le bien-être.