top of page

Nos publications et podcasts

7 façons dont le yoga aide à guérir les traumatismes

La pratique du yoga peut-elle aider les personnes qui ont survécu à des traumatismes interpersonnels tels que la violence psychologique, la violence physique ou la violence domestique ?


C'était la question d'une récente étude menée par les psychologues Ashley Gulden et Len Jennings. Cette forme de traumatisme est répandue, avec des symptômes tels qu'un dérèglement émotionnel, une peur généralisée et un sentiment d'inutilité, qui peuvent être particulièrement difficiles à résoudre pour les survivants. Ainsi, les enquêteurs ont cherché à déterminer si le yoga pouvait servir de voie viable vers la guérison.


Afin de poursuivre cette enquête, Gulden et Jennings ont commencé par recruter des participants survivants de traumatismes interpersonnels et pratiquant le yoga depuis au moins trois mois.


Les participants ont répondu à un sondage en ligne et ont également répondu à des questions ouvertes explorant leurs expériences de croissance post-traumatique.


Qu'ont trouvé ces psychologues ? Les données ont identifié sept thèmes qui soutiennent le yoga en tant que méthode complémentaire bénéfique dans son parcours de guérison.

Thème 1 : Conscience spirituelle accrue et croissance.

Les participants ont déclaré que leur pratique du yoga, qui incluait le travail respiratoire, la pleine conscience et la méditation, avait été utile dans leur parcours de guérison. Les données suggèrent que cela peut être dû au « lien approfondi » entre le traumatisme et la notion de forces plus importantes qui sont plus grandes que n'importe quel individu. Une pratique de yoga peut également cultiver un sentiment de paix et de conscience spirituelle, ce qui peut aider à diminuer les symptômes de traumatisme.

Thème 2 : Une meilleure santé mentale et physique.

Les participants ont signalé des changements physiques et mentaux liés à la pratique du yoga, allant d'un meilleur sommeil à une réduction du stress et même à une baisse du cholestérol. Un participant a fait remarquer que physiquement, il avait gagné en équilibre, force et flexibilité... le yoga lui a appris à calmer son esprit pour simplement écouter et se sentir dans le moment présent...

Thème 3 : Amélioration des symptômes liés aux traumatismes.

Les participants ont découvert que les techniques de yoga, telles que le travail respiratoire, les mouvements physiques et la pleine conscience, contribuaient à améliorer la santé mentale. Une femme a partagé : « … la respiration m'a aidée à traverser les flashbacks. Cela a fourni la preuve que le yoga et la récupération d'un traumatisme vont bien ensemble.

Thème 4 : Amour, autonomisation et acceptation de soi.

À la suite de leurs pratiques de yoga, les participants ont développé une perception de soi plus positive et une plus grande acceptation de soi. Un participant a réfléchi: "Le yoga m'a rappelé que je suis puissant, que j'ai du pouvoir. Parfois, un traumatisme nous fait oublier que nous sommes puissants. Je sais que je peux prendre mon énergie et l'amplifier avec amour et compassion".

Thème 5 : Sentiment de sécurité interne.

De nombreux survivants de traumatismes ont du mal à rétablir un sentiment de sécurité dans leur corps. Les participants à cette étude, conformément aux recherches précédentes, ont découvert que le yoga les aidait à retrouver un sentiment de sécurité. Une femme a expliqué: "Quand j'ai commencé le yoga, je ne pouvais pas faire la posture de l'enfant sans ramener mes mains sur la nuque... c'était lié à mon traumatisme, et je ne me sentais pas en sécurité. Au fil du temps, j’ai trouvé un doux équilibre entre ma prise de conscience et m’inviter à être ouvert…"

Thème 6 : Se nourrir soi-même.

Les participants ont vu le yoga comme une forme de soins personnels et un moyen de réinitialiser l'esprit et le corps. Les participants ont même fait référence à des postures de yoga spécifiques qu'ils ont trouvées nourrissantes, telles que des ouvre-cœurs. "Quand je suis en posture du chameau pendant une longue période, je me sens très autonome, je suis conscient de moi-même et cela a un impact positif sur mon esprit et mon corps le reste de la journée. Je ne sais pas pourquoi ça arrive... mais tout d'un coup, ma poitrine se détend, et je ne me sens pas si abattu par mes expériences."

Thème 7 : Être "heureux".

Cela fait référence au « bonheur du yoga » dans le sens de « se faire plaisir », ressentir une « pure joie » et un « renouveau intérieur », ce qui conduit à une amélioration de l'humeur. Les données suggèrent que le bonheur du yoga a des influences positives sur le plan personnel, relationnel et émotionnel et joue donc un rôle significatif dans les parcours de guérison des participants.


Le yoga aux ateliers Saint Louis, c'est ici.

Comentarios


bottom of page